ja_mageia_new

  • Narrow screen resolution
  • Wide screen resolution
  • Decrease font size
  • Default font size
  • Increase font size
Home
Conseil d'administration

PatriceMonsieur Patrice MBONABUCA, Le Président

Marié, âgé de 42 ans, Patrice MBONABUCA est Economiste de formation, diplômé de l'Université de Butare au Rwanda depuis l'an 2000.Son expérience professionnelle se construit surtout au sein de la Compagnie REGIDESO dans la Direction commerciale en tant que chef de service. Ayant suivi plusieurs formations en cours d'emploi sur divers thématiques, on ne pourrait citer que quelques uns, tant la liste est longue:

- Formation en marketing et Gestion commerciale

- Leadership et Management

- Management des ressources humaines-etc.

L'actuel Président du Conseil d'Administration de l'OBR se sent à l'aise avec les questions économiques, et sa publication intitulée "La diversification des exportations en tant que remède aux difficultés du commerce extérieur: cas du Rwanda" montre sa sensibilité aux questions du commerce régional, domaine intéressant l'OBR en tant qu'Administration Fiscale et Douanière. Patrice MBONABUCA se reconnaît des atouts notamment la capacité d'adaptation, la réceptivité, le sens des responsabilités et l'initiative. Sans nul doute, avec ces atouts, il apportera une valeur ajoutée à l'équipe dirigeante de l'OBR.

Trinitas

Madame Trinitas GIRUKWISHAKA, Vice-Présidente

Madame GIRUKWKISHAKA est membre de la Commission de liquidation de la Banque de Crédit et de Développement  (BCD) Elle siège au Conseil d’Administration de la Banque de Gestion et de Financement  (BGF) et est assesseur au Tribunal du Commerce.

Diplômée d’Economie Politique, elle a effectué son parcours professionnel dans le secteur privé, en tant que  Directeur Administratif et Financier d’une entreprise d’Import-Export, où elle a prouvé ses capacités de gestion

 

Monsieur Econie NIJIMBERE

Chef d’entreprise dynamique, Monsieur NIJIMBERE est président de l’association des Industriels du Burundi.

 Son objectif pour l’OBR est de « faire bouger les choses afin d’élargir l’assiette fiscale et  d’améliorer le climat d’affaires au Burundi.

En tant que membre de la Chambre de la Communauté Est Africaine (EAC), il est aussi convaincu de la nécessité d’une harmonisation rapide avec les autres pays de la Communauté.

Diplômé en Gestion et Administration, Monsieur Nijimbere a travaillé pendant 3 ans au Complexe Textile de Bujumbura où il était Conseiller économique, avant de lancer en 1992 la société d’imprimerie « Mister Minute Service », dont il est le Directeur Général.

 

JeanMonsieur CIZA Jean

 


 

JeremieMonsieur Jérémie BANIGWANINZIGO

Actuellement Directeur  Général du Commerce au Ministère du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme , Monsieur  BANIGWANINZIGO  a pour cheval de bataille le développement du secteur privé.

De par ses fonctions,  il est notamment Président du groupe Cadre Intégré, qui œuvre pour le financement de projets privés. Il est aussi Président de la Commission Zone Franche, destinée à promouvoir le secteur privé multisectoriel et favoriser les exportations, et Président  du Forum National pour le Commerce et le Développement dans le cadre des négociations avec l’Union Européenne.
Ces divers cadres lui permettent de jouer un rôle actif dans  le développement du secteur privé, qu’il considère comme indispensable pour le développement du pays. Un secteur privé développé, explique-t-il, va permettre de gonfler les recettes de l’Etat.

Il aborde avec enthousiasme sa  mission au Conseil d’Administration de l’OBR, convaincu que le nouvel Office des Recettes va permettre de remettre de  l’ordre et de canaliser les recettes de l’Etat. Son mot d’ordre : « il ne faut pas avoir peur de l’OBR et il faut travailler dans la légalité et la transparence pour atteindre la prospérité » ;

OlivierMonsieur Olivier SUGURU

Monsieur SUGURU a effectué tout son parcours professionnel au sein du groupe SAVONOR, dont il est le Directeur Administratif et Financier.
Il a notamment été chargé du suivi de la privatisation des Huileries de Palme du Burundi (HPB), dont il est devenu administrateur.

Il est aussi Secrétaire du Comité de l’Association des Industriels du Burundi.
Confronté  maintes fois à des problèmes de fraudes douanières et de concurrence déloyale, il a confiance dans la réussite de l’OBR pour éradiquer ces problèmes et  favoriser l’épanouissement  des entreprises privées et le développement du pays. Il veut encourager tous les acteurs du secteur informel à entrer dans le secteur formel afin d’élargir l’assiette fiscale.

 immaculeeMadame Immaculée BIGIRIMANA

Actuellement Directeur Général du Budget et de la Comptabilité Publique au Ministère des Finances, Madame Immaculée BIGIRIMANA a occupé la fonction de direction dans des secteurs publics variés, d’où son expérience aussi riche que précieuse au service du Conseil d’Administration de l’OBR dont elle est membre.

Diplômée de la Faculté des Sciences Economiques et Administratives, Option Economie Politique à l’Université du Burundi, Madame Immaculée vient de passer plus d’une quinzaine d’années dans le secteur économique du Burundi en assurant des responsabilités dans plusieurs domaines : de l’ISTEEBU où elle assurait la centralisation des données et la confection des tableaux de synthèse pour la Comptabilité Nationale en 1995, cette femme familière des chiffres passera à la Régie Nationale des Postes au sein de laquelle elle sera chargée de l’inspection et de la promotion des initiatives en vue de l’amélioration de la gestion de la Régie.

Avec la création du Ministère de la Bonne Gouvernance et de la Privatisation, Madame Immaculée sera promue et sera chargée du suivi des sociétés et projets des ministères du Commerce, de l’Education nationale, de l’Environnement et du Tourisme et de l’Action Sociale et de la Promotion de la Femme dans la nouvelle institution.

Désormais assez outillée dans la gestion des affaires publiques et jouissante d’une décennie d’expérience, Madame Immaculée est nommée Directeur Administratif et Financier à la Centrale d’Achat de Médicaments Essentiels, de Dispositifs médicaux, de produits et Matériel de laboratoire du Burundi (CAMEBU). Nous sommes en 2009.

Deux ans après et jusqu’à maintenant, son expérience a été reconnue par le n° 1 burundais et l’a placé au sommet de la Direction Générale du Budget et de la Comptabilité Publique au Ministère des Finances avant qu’elle mérite d’être membre du Conseil d’Administration de l’Office Burundais des Recettes.