ja_mageia_new

  • Narrow screen resolution
  • Wide screen resolution
  • Decrease font size
  • Default font size
  • Increase font size
Home Communiqués OBR:vers la maîtrise du programme des OEAs
OBR:vers la maîtrise du programme des OEAs

En collaboration avec la Banque Mondiale et en partenariat avec l’Office Burundais des Recettes (OBR), l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) ouvre ce lundi 10 juillet 2017 à Bujumbura, une formation de 4 jours des cadres de l’OBR sur les techniques de consultation et d’engagement des parties prenantes dans la mise en œuvre du Programme « Opérateur Economique Agréé », OEA en sigle.

atelier 20170711La mise en œuvre du programme des Opérateurs Economiques Agréés offre un certain nombre d'avantages pour toutes les entreprises concernées. Chaque partie bénéficie des avantages selon la nature de l’Entreprise, sachant qu’on distingue quatre catégories : des importateurs/exportateurs/fabricants, les transporteurs, les agences en douane et les propriétaires d’entrepôts sous douane. Le Programme OEA offre des facilités notamment le traitement accéléré des entrées/ déclarations, le traitement prioritaire par des services douaniers, la réduction des contrôles physiques et documentaires et une dispense d’examen physique ou documentaire.   
C’est dans ce sens que l’OBR vient de mettre en place au Port de Bujumbura, et bientôt à la frontière de Kobero au nord du Burundi, un guichet dédié uniquement aux entreprises faisant partie des Opérateurs Economiques Agréés, pour un traitement préférentiel.
« Le Programme OEA est un élément très important dans l’Accord de facilitation de l’Organisation Mondiale du Commerce, sachant que la modernisation des douanes occupe une partie importante de l’Accord. La facilitation par la collaboration  de toutes les parties prenantes, agences de régulation, le secteur privé et la douane reste l’objectif prisé du Programme OEA en vue de la facilitation et la sécurisation de la chaîne logistique  », a déclaré la Représentante de la Banque Mondiale, Madame Bénédicte Meille
Selon le Commissaire des Douanes et Accises, Monsieur Gérard Sabamahoro qui a ouvert les travaux, le présent atelier va permettre aux cadres de l’OBR à maitriser les méthodes d’approche et d’engagement des parties prenantes et les attentes sont nombreuses, en particulier la maximisation des recettes, un mouvement accru des échanges, par la facilitation des parties prenantes.  
Le Burundi est le pays le plus avancé dans la mise en œuvre du Programme Opérateurs Economiques Agréés, au sein des pays de la Communauté Est-Africaine, « plus de 40% des objectifs atteints pour le Burundi », selon la Représentante de la Banque Mondiale qui appuie ce Programme.
Un « OEA » est un opérateur économique qui est considéré comme fiable dans ses opérations douanières au regard du respect de la législation douanière et fiscale en vigueur et qui satisfait à un certain nombre de critères.
Le Burundi compte à ce jour onze entreprises œuvrant dans le Programme « OEA ».