Office Burundais des Recettes

« Je suis fier de contribuer à la construction du Burundi »

Conformément à  la loi burundaise, les hauts fonctionnaires de l’Etat doivent déclarer leurs biens à l’entrée en fonctions. Le Commissaire Général, Dr. Domitien NDIHOKUBWAYO, en fonction depuis juillet 2014, ne se dérobe pas à la règle.

Devant le Président de la Cours d’Appel de Bujumbura,  Dr. Domitien Ndihokubwayo a déclaré le  14 août 2014  son patrimoine,  tel que l’exigent les articles 146 de la Constitution de la République du Burundi et 32 de la loi N° 1/12 du 18 avril 2006 portant mesures de prévention et de répression de la corruption et des infractions connexes. Ces articles stipulent que les cadres et agents de l’administration publique sont tenus de faire la déclaration de leur patrimoine à leur entrée en fonctions et à la fin de ces dernières.

« C’est un bon geste légal que vous venez de poser, monsieur le Commissaire  Général », a dit le Président de la Cours d’Appel Monsieur Aloys BAMPORUBUSA à la réception de la déclaration. « Il en va de nos obligations », lui a répondu le Commissaire Général. Celui-ci a relevé que la déclaration des biens est une règle que  tous les membres du personnel de l’OBR doivent également  observer à leur entrée en fonctions.