Office Burundais des Recettes

« Je suis fier de contribuer à la construction du Burundi »

Depuis 12 février 2016, l’OBR est dans le processus de recrutement de nouveaux employés. Cela a commencé avec un avis médiatisé et publié sur son site et dont la date limite de dépôt de candidatures est fixée au 26 février 2016. Quelques 130 postes sont à pourvoir. Le Commissaire a averti les candidats que des escrocs en profitent pour soutirer de l’argent aux demandeurs d’emplois non avisés, et demande de la vigilance au public.

Commissaire_et_recrutement« L’Office Burundais des recettes ne perçoit aucun sous sur les dossiers de candidatures déposés. Comme nous avons entendu à gauche à droite des rumeurs qu’il y a des commissionnaires qui commencent à rançonner les candidats, nous aimerions dire que l’entrée à l’OBR, c’est à travers des examens passés en toute transparence. Soyez alors vigilants, si l’un ou l’autre vous miroite qu’il peut vous trouver un emploi à l’OBR moyennant paiement de quoi que ce soit, sachez que c’est faux et archifaux. En cas pareil, avisez l’OBR au numéro vert 500 ou approchez les responsables de l’OBR; on vous donnera les conseils à suivre  », c’est ce qu’a déclaré Dr. Domitien Ndihokubwayo au cours d’un point de presse animé en marge du lancement officiel de la stratégie de lutte contre la corruption à l’OBR mardi 23 février 2016.

Le Commissaire Général de l’OBR a aussi indiqué que les procédures de recrutement sont publiées sur le site de l’OBR et appelle les candidats à ne se fier qu’à celles-là, sans écouter ce qui se raconte dans la rue. Dr. Domitien Ndihokubwayo a d’ailleurs invité les média à venir couvrir le passage des examens pour se rendre compte de la transparence et de l’indépendance du processus de recrutement à l’OBR.