Directeurs

Office Burundais des Recettes

« Je suis fier de contribuer à la construction du Burundi »

Directrice JustineMadame Justine NIZIGIYIMANA est la Directrice de petits et micros contribuables depuis le 07 juillet 2022. Economiste de formation universitaire, Justine NIZIGIYIMANA a débuté sa carrière professionnelle au ministère des finances de janvier 2004 à juillet 2005. Elle y était chargée   des dossiers des entreprises des secteurs « Banque, Assurance et construction. » De juillet 2005 à février 2006, elle migre vers le service informatique dans ce même ministère où elle sera chargée du contrôle et de l’investigation des contribuables. Durant deux ans, de février 2006 à mars 2008, Justine NIZIGIYIMANA était vérificateur des impôts à la division de petites et moyennes entreprises. A partir du 03 mars 2008 à juin 2010, elle sera chef de service de l’unité de gestion de la division des grandes entreprises au département des impôts. C’est durant cette période qu’elle a intégré l’OBR créé le 25 juillet 2009.

Durant les 13 ans d’existence de l’Office Burundais des Recettes, Madame Justine NIZIGIYIMANA a occupé diverses responsabilités ; connaisseur déjà du circuit douanier, elle a été, de juillet 2010 à août 2018, Chef de service Réception des déclarations et Archives à la direction des Grands Contribuables avec comme responsabilité à son actif l’encadrement des Agents du Service dans le suivi déclaratif des Grands Contribuables ainsi que le contrôle sur pièces (TVA, IRE, TC, IR). A partir de Septembre 2018, avant son accession aux fonctions de Directrice de Petits et Micros Contribuables, Justine NIZIGIYIMANA était Chef de Service Réceptions des déclarations et documentation à la direction des Moyens Contribuables.

Femme de carrière en matière douanière, Justine NIZIGIYIMANA aura participé à la révision des textes et lois promulgués en Décembre 2020. Il s’agit entre autres :

-de la loi sur la taxe sur la valeur ajoutée (TVA),

-de l’impôt sur les revenus,

-des lois relatives aux procédures fiscales et de certaines ordonnances.

Durant son parcours professionnel, Madame Justine NIZIGIYIMANA a bénéficié de pas mal de formations en matière des douanes tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du Burundi. Nous citerons entre autres ; la formation su l’érosion de la base imposable et transfert des bénéfices dans le secteur minier, la formation sur l’intégration des missions douanières et fiscales pour une meilleure prévention et la lutte contre la fraude, la formation sur la TVA, et bien d’autres.  

Madame Justine Nizigiyimana est mariée et mère de 6 enfants.

Dir. juridiqueMonsieur Ferdinand NITUNGA est le Directeur du Département Juridique et de la gestion du contentieux depuis le 05 juillet 2022. Juriste de formation universitaire, Ferdinand NITUNGA totalise à l’instant 4 ans au service de l’Office Burundais des Recettes. A partir de 2018 jusqu’à maintenant, avant d’être promu à la tète de cette Direction, il était vérificateur des impôts à la Direction des Grands Contribuables.

Monsieur Ferdinand NITUNGA a commencé sa carrière professionnelle au ministère de la solidarité nationale, des droits de la personne humaine, des affaires sociales et du genre. Il était ainsi de 2013-2017 ; Coordinateur provincial adjoint du centre de développement familial et communautaire

A partir de 2017-2018, il intègre le ministère de la justice. Durant cette année, il était Magistrat assis au Tribunal de Grande Instance à Makamba.

Monsieur Ferdinand NITUNGA a bénéficié de pas mal de formations dans sa carrière professionnelle. Nous pourrons citer entre autres ; la formation sur la technique d’enquête et d’instruction judiciaire, la formation sur les éléments fondamentaux de la vérification fiscale, la formation intermédiaire sur le contrôle fiscal, la formation en transferts sociaux et bien d’autres.

Monsieur Ferdinand NITUNGA est marié et père de trois enfants.

Dir. DamasMonsieur Damas BAKURANIMANA est Directeur de la Planification Stratégique et Etudes depuis Septembre 2021.Ingénieur Statisticien de formation, il détient également une Licence en Economie Appliquée obtenue à l’Université de Lubumbashi en République Démocratique du Congo. Il a, à son actif, une dizaine d’années à l’Office Burundais des Recettes. A partir de 2010 à juillet 2013, Damas Bakuranimana était Chef de Service Administration et Approvisionnement. De juillet 2013 – août 2014, il a occupé le poste de Chef de Service Suivi des Programmes à la DPS-CDA. De cette dernière date au 31 août 2021, ce technicien était Chef de Service Statistique à la Direction de la Planification Stratégique et Etudes.

Avant d’entrer en fonction à l’OBR, Damas BAKURANIMANA a exercé d’autres fonctions dans deux ministères. Ainsi, de 2007 à 2010, il était Chef du Personnel au Ministère des Travaux Publics et de l’Equipement. De mai 2005 à juin 2007, il a occupé le poste de Conseiller économique à la Direction Générale de l’Urbanisme et de l’Habitat. Durant une année, à compter d’avril 2004 à mai 2005, il était conseiller chargé des Projets Communaux à la Direction Générale du Développement Rural au Ministère du Développement Communal.

Durant son parcours professionnel, Damas BAKURANIMANA a acquis pas mal de spécialités. Il a des capacités d’expertise en passation des marchés, en suivi-évaluation des programmes et des projets, en collecte des données et analyses statistiques et en planification, suivi-évaluation et reporting.

Monsieur Damas BAKURANIMANA est marié et père de 4 enfants.

DamasceneMonsieur Jean Damascène est le Directeur des Programmes et Suivi depuis le 6 juillet 2022 à l’Office Burundais des Recettes. Economiste de formation universitaire, il a obtenu le diplôme de licence à l’université du Burundi dans la Faculté des Sciences Economiques et Administratives, option Gestion et Administration

 Il n’est pas nouveau au sein de cette institution qu’il intègre depuis plus de 10 ans. En effet, du 03 janvier 2011 au 01 juillet 2012, il était cadre d’appui. A partir du 02 juillet 2012 au 14 mars 2013, il est promu au rang de Chef de service Exonérations, Régimes Economiques et Suspensifs. Pendant la période allant du 15 mars au 25 janvier 2018, il occupe les responsabilités de Chef de service Commerce et E-business. A compter du 26 janvier 2018 au 03 février 2022, Jean Damascène Bizimana était Chef de service Analyse des risques et contrôle post-dédouanement. Du 04 février 2022 au 05 juillet 2022, il était Chef de Service Programmes.

Jean Damascène Bizimana a commencé sa carrière professionnelle au ministère de l’éducation. De septembre 2005 au septembre 2007, il était Econome du Lycée Delhove de Buganda. Il n’y tardera pas puisqu’il a changé de ministère de tutelle deux ans après. En effet, d’octobre 2007-novembre 2009, il était Chef de service de contrôle interne au Centre Hospitalo Universitaire de Kamenge. De décembre 2009 au 02 janvier 2011, il était Chef du personnel dans cet hôpital universitaire.

Dans sa carrière professionnelle, Jean Damascène Bizimana a bénéficié des formations tant au Burundi qu’à l’étranger. Nous citerons entre autres ; le programme Opérateur Economique Agrée (OEA), la gestion des risques douaniers, le benchmarking sur la facilitation du commerce, le module de formation sur les règles d’origine et bien d’autres.

L’expérience aidant, ce cadre de l’OBR a représenté le Gouvernement du Burundi dans des négociations régionales. Nous pouvons retenir les négociations dans le cadre de la Libre échange continentale (ZLECAF), celles concernant la zone de libre échange tripartite EAC-COMESA-SADC ainsi que celles de l’union douanière et du marché commun de la CEEAC.

Jean Damascène dispense aussi des cours douaniers pour les cadres de l’OBR et des étudiants de l’ISGE.

Monsieur Jean Damascène est marié et père de 4 enfants

Rwemera pr le site copyJean Marie RWEMERA est Directeur du Suivi et Inspection Electronique des Cargos, Commissariat des Douanes et Accises, depuis mai 2021. Ingénieur de formation universitaire, il décroche en 1985 son diplôme d’ingénieur Electromécanicien en Roumanie. Après un séjour d’étude de six ans en Europe, il retourne au pays et va être parmi les premiers cadres de la nouvelle usine, la Société Sucrière du Moso (SOSUMO). Il y passera 9 ans (1986 -1995) tout en y occupant diverses responsabilités dont la fonction de Directeur du parc matériel.

Lire la suite...