Office Burundais des Recettes

« Je suis fier de contribuer à la construction du Burundi »

visite perso minLe Ministre des Finances, du Budget et de la Privatisation  Dr. Domitien Ndihokubwayo a rendu visite au personnel de l’OBR le 31 octobre 2017 ; une occasion pour lui de féliciter l’OBR pour ses performances, mais aussi pour l’encourager à plus d’efforts pour exploiter tout le potentiel fiscal du Burundi.
 « Je vous dis ceci non seulement en tant que ministre des finances, mais aussi en tant que membre du gouvernement : on vous félicite vivement pour vos réalisations positives de chaque mois », a  indiqué Dr. Ndihokubwayo.

 

Visite ministre OBR 1 copy

Le Ministre ayant les finances dans ses attributions a fait cette déclaration après le mot d’accueil du Commissaire Général de l’OBR, Hon. Audace Niyonzima qui venait de présenter un bilan positif des recettes de son institution du mois de janvier au mois de septembre 2017.

Jusqu’à la fin du mois de septembre 2017, l’OBR avait collecté BIF 558,6 milliards alors qu’à la même période de 2016, l’OBR avait collecté BIF 475,7 milliards, soit une croissance de 17,7%. Et par rapport aux prévisions des trois premiers trimestres de l’année en cours,  il y a eu un dépassement de BIF 23,9 milliards, soit une performance de 104,5%. Selon le Commissaire Général, même l’objectif d’octobre 2017 de BIF 54,9 milliards était déjà dépassé à une journée de la fin du mois. Au 30 octobre en effet, l’OBR avait déjà collecté BIF 56,1 milliards. Cette performance fait espérer aux responsables  de l’OBR que l’objectif annuel qui est de BIF 720 milliards BIF sera, non seulement atteint, mais aussi dépassé.

Selon le Ministre, malgré ce bilan positif de 2017 qui est meilleur par rapport à celui de 2016, l’OBR doit pousser plus loin dans la maximisation des recettes, parce que selon  Dr Domitien Ndihokubwayo, « tout le potentiel fiscal du Burundi n’est pas encore exploité ». Il a promis que le Gouvernement pourra augmenter les moyens humains, matériels et financiers alloués à l’OBR pourvue que ce dernier promette d’augmenter l’assiette fiscale.

Plusieurs perspectives s’inscrivent dans le programme de l’OBR, a dit le Commissaire Général. C’est entre autres la construction de son  siège à Bujumbura dont l’étude de faisabilité en cours sera bouclée pendant la 1ère moitié de 2018 et les bureaux de l’OBR en provinces  et  sur les frontières. C’est aussi l’informatisation des taxes internes, et l’introduction de la taxation en ligne par le système dit « E-Tax » ; le renforcement des capacités des agents de l’OBR, principalement les vérificateurs des impôts et de la douane ; le renforcement des activités de lutte contre la fraude, la contrebande et la corruption, l’informel,  l’éducation et la sensibilisation des contribuables au civisme fiscal ainsi que la poursuite des initiatives de modernisation et de facilitation des affaires pour rendre aux contribuables un service de qualité.

Visite ministre OBR 2 copy

Au cours des échanges, le ministre Ndihokubwayo a invité le personnel de l’OBR à présenter ses doléances. Parmi celles-ci, la question des soins médicaux offerts par la Mutuelle a été évoquée par les participants à cette réunion.

Le Ministre Ndihokubwayo était accompagné de plusieurs hauts cadres de son cabinet durant cette visite à l’OBR, la 2ème du genre en 2017. Certains  membres du Conseil d’Administration ont également participé à cette visite. Les discours prononcés à  cette occasion encouragent le  personnel de l’OBR à aller non seulement de l’avant dans leur performance, mais à résister aussi aux tentatives de corruption auxquelles certains employés succombent souvent, avec comme conséquences de graves sanctions  dont le renvoi définitif des employés fautifs.