Office Burundais des Recettes

« Je suis fier de contribuer à la construction du Burundi »

Depuis le 30 juillet 2018 et pour quatre semaines, l’Office Burundais des Recettes, en collaboration avec la Direction Générale de la formation patriotique, est en train de dispenser des formations sur le civisme fiscal à l’endroit des jeunes scolarisés, actuellement en Camps d’Eté. Les équipes des deux institutions rencontrent ces jeunes sur terrain, participent parfois dans  les travaux d’intérêt public avant de développer les thèmes conçus, en rapport avec l’éducation au civisme fiscal. Ces  formations rentrent dans le cadre de l’éducation patriotique. Elles visent à orienter la conscience des jeunes  sur l’amour de leur patrie ainsi que leur rôle dans la construction, le développement et la protection du pays à  travers le paiement des taxes et impôts, la dénonciation/lutte contre la fraude sans oublier la culture de donner/exiger la facture pour tout achat ou vente d’une marchandise ou d’un service.

Croquis

Camp d'été sur le site Ngoma, province ngozi

A travers ces formations, les jeunes et les populations environnantes comprennent  que les contributions fiscales est une garantie de leurs droits tels que les  bonnes et suffisantes infrastructures publiques (écoles, hôpitaux, routes…). C’est également une occasion pour les délégués de l’OBR d’échanger avec la population en vue d’un rapprochement  visant l’amélioration de l’image de l’institution longtemps mal perçue par l’opinion. « Il y a lieu de se réjouir car les contribuables ne fuient plus quand ils voient approcher un agent de l’OBR », déclare le Gouverneur de Muyinga lors de ces séances de formation.

D’autres responsables ont exprimé le souhait  de voir ce genre  formations s’étendre sur une longue période et de façon cyclique car selon eux, tout citoyen burundais est désormais conscient que la garantie du développement économique du pays dépend des efforts conjugués dans la mobilisation des recettes  de l’Etat et la lutte contre la fraude fiscale et douanière.

Camp dete

Camp d'été site Rushubije, province Kirundo

Les jeunes  scolarisés quant à eux  demandent que le Gouvernement exige à tout commerçant d’employer  quelqu’un qui est instruit pour  l’aider  à bien tenir sa comptabilité, ce qui  aiderait  dans la lutte contre  chômage.  La jeunesse rencontrée a également exprimé son  engouement à  avoir plus d’informations sur le civisme fiscal. Les questions fréquemment posées étaient relatives  au mode de calcul de la TVA ; la différence entre les recettes collectées par l’OBR et celles des communes/Mairie ; les bases de fixation des taxes, etc…

Certains ont même demandé que le Gouvernement puisse voir comment  ne pas taxer les produits que les élèves vendent en période des vacances, car selon eux, ce serait une façon d’aider cette jeunesse occupée par le commerce en période des vacances, à pouvoir se procurer du matériel scolaire.

Ces formations sur le civisme fiscal  sont  facilitées par l’administration locale telle que les Gouverneurs de provinces, les Conseillers socio-culturels des Gouverneurs, les Administrateurs Communaux sans oublier les Chefs de Zones. Les enseignements seront dispensés dans 409 centres  du pays où se déroulent les Camps d’Eté. Un module  contenant beaucoup de thèmes relatifs à cette formation a été élaboré par la Direction Générale de la Formation patriotique toujours en collaboration avec l’Office Burundais des Recettes pour les aspects en rapport aux thèmes « Pourquoi payer les impôts et taxes » et « Comment payer les impôts et taxes ».
 

Camp dete 2

Camp d'été site Kinyota, province Muyinga

 

services en ligne

Qui est en ligne?

Nous avons 34 invités et aucun membre en ligne